Les essais nucléaires en Polynésie française

   
   
 
   

 

   
13 février 1960

Premier essai nucléaire français au Sahara, à Reggane (Gerboise Bleue).

7 nov. 1961

Premier essai en galerie au Sahara à In Ecker (Agate).

18 mars 1962

Signature des accords d’Evian entre la France et l’Algérie. L’Algérie est indépendante. La France doit quitter le Sahara avant 1967. Après la réalisation du dernier essai nucléaire, les sites d’expérimentation seront évacués en juin 1966 et remis aux autorités algériennes en juin 1967.

5 août 1963

Signature du Partial Test Ban Treaty (PTBT) dit aussi Limited Test Ban Treaty (LTBT) ou traité de Moscou, interdisant les essais d’armes nucléaires dans l’atmosphère, dans l’espace extra-atmosphérique et sous l’eau. Seuls les Etats-Unis, l’Union Soviétique et la Grande-Bretagne ont adhéré à ce traité.

6 février 1964

Les atolls de Mururoa et Fangataufa sont cédés à l’Etat français par une délibération de la commission permanente de l’Assemblée Territoriale de la Polynésie Française.

2 juillet 1966

Premier essai aérien à Mururoa (Aldébaran).

24 août 1968

Premier essai d'un engin thermonucléaire à Fangataufa (Canopus).

5 juin 1975

Premier essai en puits au-dessous de la couronne corallienne, à Fangataufa (Achille).

10 avril 1981

Premier essai en puits au-dessous du lagon (Clymène).

6 août 1985

Signature du traité de Rarotonga (Iles Cook), déclarant le Pacifique Sud zone dénucléarisée. La France ne s’y associe pas.

15 juillet 1991

Dernier essai français au CEP avant le moratoire (Lycurgue).

8 avril 1992

Moratoire d’un an décidé par le président de la république, François Mitterrand. Il sera ensuite reconduit.

13 juin 1995

Le Président Chirac déclare que la France effectuera une ultime campagne d’essais.

9 août 1995

La France demande à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) d’effectuer une étude sur la situation radiologique des atolls de Mururoa et Fangataufa.

5 sep. 1995

Premier tir de la dernière campagne d’essais au CEP (Téthys).

27 janvier 1996

Dernier essai nucléaire au CEP (Xouthos), à Fangataufa. Six essais au total auront été effectués durant cette dernière campagne.

Mars 1996

La France signe les protocoles du traité de Rarotonga (création d’une zone dénucléarisée dans le Pacifique Sud).

24 sep. 1996

Signature du TICE, Traité d’Interdiction Complète des Essais nucléaires, ou CTBT en anglais (Comprehensive Test Ban Treaty).

31 déc. 1997

Le démantèlement des installations est achevé, le CEA quitte définitivement les sites de Mururoa et de Fangataufa.

30 juin 1998

L’AIEA présente les conclusions de son étude au cours d’une conférence internationale à Vienne.

1er août 1998

Dissolution de la DIRCEN et création du Département de suivi des centres d’expérimentation nucléaires (DSCEN), un organisme mixte piloté par le ministère de la Défense (DGA) et le CEA.