Certification d’une nouvelle station Spalax aux île Kerguelen

Certification d’une nouvelle station Spalax aux île Kerguelen La troisième station gaz française Spalax (Système de prélèvement d’air automatique en ligne avec l’analyse des radioxénons), installée en avril aux îles Kerguelen, a été certifiée par l’Organisation du traité d’interdiction complète des essais nucléaires le 26 septembre 2012. La technologie de cette station a été développée par une équipe du CEA/DAM.

Après la Réunion (août 2011) et la Guyane (décembre 2011), c’est une nouvelle étape importante dans le cadre du développement du Système de surveillance international (SSI) de l’Otice et de la fourniture de données aux Etats parties.

Dans le cadre du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (Tice), seuls trois pays ont développé des dispositifs de prélèvement et de mesures des radioxénons en ligne : la Russie (Arix), la Suède (Sauna) et la France. Au 31 décembre 2011, huit stations gaz (dont deux françaises) ont été certifiées par l’Otice, six - dont trois Spalax- doivent l’être en 2012.


En savoir plus sur les stations Spalax