First Gogny Conference

First Gogny Conference Du 08-12-2015 au 11-12-2015
Amphithéâtre TGCC

Cette conférence est organisée afin de rendre hommage à la carrière scientifique de Daniel Gogny et de réunir pour la première fois au niveau international les théoriciens de physique nucléaire développant et utilisant des interactions effectives nucléon-nucléon de portée finie, en particulier l’interaction de Gogny.

Les travaux de Daniel Gogny ont profondément révolutionné la compréhension du noyau de l’atome avec l’introduction, au début des années 70, d’une interaction nucléaire effective de portée finie. Aujourd’hui encore, l'interaction de Gogny constitue l’étalon auquel sont comparées les dernières avancées en physique nucléaire théorique. Daniel Gogny, qui a passé l’essentiel de sa carrière à la DAM (Limeil, BIII et CESTA), a ainsi fortement contribué au rayonnement scientifique du CEA DAM, au niveau national et international et a marqué de son empreinte une vaste communauté, notamment en formant plusieurs générations de physiciens. Son apport pour le CEA ne s’est cependant pas limité à la physique nucléaire puisqu’il s’est aussi notamment intéressé aux problématiques de la SER ou de la physique des plasmas. En septembre 1991, Daniel Gogny a reçu le prix Joliot Curie pour la mise au point de la force qui porte son nom et fut nommé Chevalier dans l'Ordre des Palmes Académiques en 1996. En 1999, il reçut le prix scientifique Lazare Carnot de l'Académie des sciences. Ouis en 2006, Daniel Gogny a été mis à l'honneur par le CEA pour ses contributions aux avancées scientifiques. Aujourd’hui, les travaux de Daniel Gogny ont encore des retombées jusque dans le prochain standard de la Simulation. Après avoir pris sa retraite du CEA en 2004, Daniel Gogny a ensuite œuvré, depuis Livermore, pour rapprocher les communautés de la DAM et des laboratoires nationaux américains autour de grands défis du domaine de la physique ouverte.

La première journée de la conférence sera dédiée aux nombreux apports de Daniel dans différents domaines de la physique et également son implication pour le développement des accords DAM/NNSA « basic science ». D'anciens collaborateurs de Daniel Gogny venant du CEA-DAM-DIF, du CEA-Cadarache, du CEA-Saclay, du CEA-Fontenay-aux-Roses, de l'université de Madrid ainsi que du Lawrence Livermore National Laboratory viendront évoquer les travaux développés ensemble dans les domaines de la physique nucléaire de basse et haute énergie (structure et réactions), de l’électromagnétisme, de la physique des plasmas et de la physique atomique.
Les trois journées suivantes, dédiées à la physique nucléaire, réuniront les spécialistes des interactions de portée finie et du développement des méthodes à N-corps associées, ainsi que les spécialistes des réactions qui intègrent les résultats de ces théories dans leurs modèles, pour parvenir à une meilleure détermination des sections efficaces.
Un des objectifs de ces journées est de fédérer, pour la première fois, la communauté utilisant l'interaction de Gogny de par le monde. Une possible démarche commune visant à mettre au point une interaction de Gogny plus générale, répondant à l’ensemble des besoins des méthodes de type champ moyen et au-delà en structure et en réaction, sera notamment discutée. En outre, l'état de l'art des différentes approches sera fait et permettra de discuter leur relation, dégager des problématiques communes, et favoriser leur enrichissement mutuel.
Concrètement, une quarantaine d'orateurs viendront exposer leurs derniers développements sur les sujets suivants :

• Interaction de Gogny en structure et réactions nucléaires.
• Approches de type relativiste en structure nucléaire.
• Interactions de portée finie de type M3Y.
• Matrice g : interactions à deux et trois corps.
• Modèle en couches sans cœur : structure et réactions..
• Modélisation des réactions intégrant les résultats de calculs de structure avec la force de Gogny et apports dans le domaine des données nucléaires.



Site de la conférence