Têtes nucléaires

2-leripault Développement et fabrication de composites, polymères, céramiques...
indispensables pour constituer l'enveloppe de la tête nucléaire (crédit : C.Jandaureck / CEA)

La première mission de la Direction des applications militaires du CEA (DAM) est de contribuer à assurer la capacité de dissuasion de la France. Pour cela, il conçoit, fabrique, maintient en condition opérationnelle, puis démantèle les têtes nucléaires qui équipent les forces océaniques et aéroportées françaises.

2-lmj La chambre d'expériences du LMJ,
un des outils du programme Simulation
(crédit : C.Jandaureck / CEA)

La DAM est en particulier responsable des têtes nucléaires durant toute leur durée de vie. Elle doit apporter la garantie de fiabilité et de sûreté de ces têtes qu’elle met à la disposition des armées.

Elle sont garanties par la simulation, qui consiste à reproduire en laboratoire les différentes phases de fonctionnement d’une arme.

La TNA (Tête nucléaire aéroportée), puis la TNO (Tête nucléaire océanique), sont les premières armes thermonucléaires dont la garantie de sûreté et de fiabilité de fonctionnement ont été démontrées par la Simulation.

 

 

Mise à jour : 28/02/17